Le défi dans le défi

fatigue_coup-de-pompeRien de tel pour pourrir de bonnes résolution que la fatigue.

Rien de tel qu’un bon dérèglement hormonal pour te fatiguer.

J’ai nommé… La thyroïde, eh oui, encore elle.

Après deux ans en hypothyroïdie (= aucune énergie, grosse fatigue, dépression, tout au ralenti ; pour l’historique, il te suffit de cliquer sur le tag thyroïde), me voici en hyperthyroïdie (= beauuuuucoup d’énergie, tout en accéléré).

L’énergie, dit comme ça, c’est super, hein ? C’est super, oui, une semaine. Tu abats un tas de boulot, tu coures partout, tu gères tout et même plus, tu manges davantage et tu perds du poids. Le gros « mais », c’est que tu dors peu, et mal.

Cauchemars, nuits morcelées, réveil sur les chapeaux de roues. Je suis devenue une boule de nerfs qui s’énerve sur tout et sur rien, qui a du mal à s’asseoir malgré la fatigue et les muscles qui crampent à force de ne jamais s’arrêter. La seule chose qui me fait passer des nuits d’un seul bloc c’est de m’épuiser, mais se fatiguer plus pour arriver à dormir correctement n’arrange pas vraiment le problème !!

Le défi dans le défi, donc, c’est de réussir à progresser dans le « j’arrête de râler » en étant énervée en permanence !

Autant te dire que les échecs sont nombreux. Autant te dire aussi que toutes les réussites sont d’autant plus précieuses et encourageantes !

Je m’accroche, je veux y arriver, donc je vais y arriver. Le coussin de la colère a fait son apparition dans le salon : le but c’est de s’énerver dessus plutôt que de crier après quelqu’un (genre, un nain ou deux) ou de faire voler un objet identifié à travers la pièce. J’y arrive petit à petit, je m’accroche à toutes les fois où j’ai réussi à me défouler dessus, en essayant de ne pas penser à toutes les autres.

Idéalement, j’aimerais avoir une housse (disons deux pour pouvoir les laver) qui annonce la couleur. Avec une face jolie accordée au salon, et une face décorée de façon à identifier le défouloir colère (par exemple une tête énervée, un punching ball, … ?). Mon niveau de couture est actuellement incompatible avec la réalisation rapide et donc pas trop énervante d’une telle housse ^^ Donc on fait avec ce qu’il y a dans les placards.

J’ai envie de conclure par un mantra : je vaincrai, je vaincrai, je vaincrai !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Publicités

4 réflexions sur “Le défi dans le défi

  1. Courage…c’est clair que malgré cette énergie débordante, les limites du corps et de l’ « esprit » se font quand même entendre. J’espère qu’il y a des traitements de dispos pour équilibre tout ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s