Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois.

Eh ouais. Allaiter au sein c’est pas toujours facile, il faut gérer les montées de lait, les poussées de croissance, éviter les crevasses, faire attention à ce qu’on mange. Alors le biberon, trop facile, tu le prépares et zou, dans le bec.

Nan.

Ca serait trop simple, tu sais. Et nous on n’aime pas les choses simples. Les choses simples, c’est ennuyeux, et en plus, ça occupe pas tes journées.

Dans ta panoplie biberon, il te faut :

– des biberons (indispensable)

– des tétines (indispensable, enfin c’est toi qui vois si tu aimes ton canapé/fauteuil/les vêtements de ton ptit et les tiens)

– un chauffe-biberon (optionnel)

– un stérilisateur (optionnel)

– de l’eau (indispensable)

– du lait (indispensable

– un bébé (indispensable).

1) Le(s) biberon(s) :

Te voilà donc en quête de tes biberons. Je mets au pluriel, mais si tu veux laver ton biberon après chaque tétée et n’en avoir qu’un seul, c’est toi qui vois. Dans ce cas, évite le biberon en verre, paske je te préviens, tu vas FORCEMENT le casser à un moment où les magasins sont fermés. C’est obligé.

Donc verre ou plastique ? Grande vis ou petite vis ? (non y’a pas à culot, ça, c’est pour les ampoules) Quelle taille ? Quelle marque ? Avec ou sans système pour limiter le passage de l’air ? Hmmmm ???

Tu commences à sentir venir l’embrouille là ?

Chez nous on a opté pour du verre, paske le verre, c’est naturel (enfin, à peu près), et que ça se recycle. Ca ne s’use pas, mais ça se casse.

On en a pris 8 (donc forcément il nous en reste 7), puisqu’on nous a dit qu’un bébé, au début, ça prend 6 à 8 biberons par jour. Le but étant donc de préparer tous les biberons d’un coup, une fois par jour. Je te préviens, c’est contre les recommandations officielles, mais on est comme ça nous, on est des rebelles.

Et on a opté pour du grand biberon, histoire de ne pas avoir à les re-remplir en cours de repas, ou de devoir en racheter des plus grands plus tard.

En général, les biberons sont vendus avec leur propre tétine.

2) La(les) tétine(s) :

Là aussi je te conseille fortement d’en avoir plusieurs. Ca ne se casse pas, mais ça s’use, ça se perce, ça s’abîme, et toujours quand les magasins sont fermés.

Alors évidemment, le marketing étant passé par là, tu ne peux pas mettre n’importe quelle tétine sur n’importe quel biberon. Sinon ça serait pas drôle, et tu dépenserais moins de sous.

Tu te doutes bien que la tétine de la marque X n’est pas compatible avec le biberon de la marque Y. Ce dont tu te doutes moins, c’est que même au sein de la marque X, tu ne peux pas mettre toutes les tétines sur tous les biberons. Vicieux hein ?

Tu as les tétines à vitesse. Et là tu te dis que ouaaa ça doit être une innovation technologique hallucinante, et que ça doit coûter un bras.

En fait, c’est juste une fente, et selon comment tu l’orientes, le lait coule plus ou moins vite. Là ça fait toute de suite moins innovateur. Par contre, ça peut coûter un bras pour ce que c’est.

Tu as les tétines à pas de vitesse. Qu’on te dit qu’elle est vachement bien pour tel ou tel âge, et selon que bébé vient du sein ou pas.

C’est comme ça qu’on s’est retrouvés avec un biberon super top qu’il est bien qu’il coule pas trop vite paske ton bébé vient du sein et qu’il a pas l’habitude, et que le pauvre bout d’chou, limite il s’est noyé.

Le jeu des tétines-biberon a une règle simple. Quels que soient tes critères, il te faudra en abandonner au moins un.

Par exemple, tu ne peux pas avoir le combo : biberon en verre, valve anti retour d’air, tétine à vitesse. C’est comme ça. Tu peux crier, pleurer, faire un gros caprice, mais c’est comme ça. Mais si tu trouves, tu me dis.

Donc, le choix de la tétine remet en cause le choix du biberon.

Nous, nous avons tétine à vitesse sur biberon en verre.

Bien.

3) Le chauffe-biberon :

Bon là pour le coup tu peux n’en avoir qu’un. Même s’il rend l’âme quand les magasins sont fermés, normalement, tu as toujours une casserole disponible pour le mettre au bain-marie. Sauf si tu ne te nourris que de trucs à réchauffer au micro-ondes et au four, mais là franchement, t’es un cas, et je t’abandonne lâchement à ton sort, vu qu’il n’est pas conseillé de mettre un biberon au micro-ondes ni au four. Il ne te reste qu’à faire un feu dans ton salon.

Le chauffe-biberon est optionnel, d’une part parce qu’il peut être remplacé par une casserole, donc, mais aussi parce qu’un biberon, à la mode du jour, ça se donne à température ambiante. Donc si tu as suivi les recommandations officielles, tu prépares ton biberon juste au moment de le donner, et hop, ça roule.

Mais si comme moi tu es une rebelle et que ton biberon est tout prêt au frigo, et que tu as envie d’un truc où on appuie juste sur un bouton (ça semble superflu là comme dépense, mais à 4h du matin, t’as vraiment pas envie de faire bouillir de l’eau), tu optes pour le chauffe-biberons.

Marketing oblige toujours, tu ne peux pas mettre tous les biberons dans tous les chauffe-biberons. Non. Tu dois prendre le chauffe-biberon de la marque et de la taille qui va bien. Et si tu changes de biberon, c’est tant pis pour toi.

Fort heureusement, il y a des gens sympas, genre Babymoov qui proposent encore des chauffe-biberons universels (). Ouf.

Parce qu’il faudrait pas que le choix du chauffe-biberon remette en cause le choix des biberons ce qui remettrait en cause le choix des tétines. On s’en sort plus !

4) Le stérilisateur :

Là encore tu peux n’en avoir qu’un. Tu peux même n’en avoir aucun. Paske la stérilisation des biberons, comme à peu près toutes les recommandations autour des bébés, c’est comme la mode : ça change tout le temps, et ça tourne en rond.

Actuellement la mode est au noui. C’est-à-dire que pour une fois, que tu stérilises ou pas, tu devrais pas (trop) te prendre de réflexions. On te dit que c’est pas obligé.

Notre médecin, par exemple, il dit « stérilisez avant la première utilisation, puis juste les tétines une fois par semaine ».

Je ne peux pas te conseiller sur le choix de l’appareil pour stériliser ou des pastilles pour le faire à froid.

Nous, on stérilise à la casserole à la première utilisation, et ensuite, on lave à l’eau tellement chaude qu’on a dit que ça stérilise bien.

En fait, le matériel essentiel c’est la casserole, finalement.

5) L’eau :

Tu te doutes bien que tu ne peux pas utiliser l’eau de ton robinet. Sauf si tu tiens absolument à tuer ton bébé. Parce qu’évidemment, tout le monde sait que tu ne cherches que ça, tout le temps, et que tu fais toujours les pires choix dans ce sens, n’est-ce pas ?

Plus sérieusement, téléphone à ta mairie, paske dans certaines communes, on déconseille l’eau du robinet aux enfants, aux femmes enceintes, et aux personnes âgées (les autres peuvent crever en la buvant, c’est pas grave, ça rentre pas dans la même statistique).

Et tu te doutes aussi que tu ne peux pas prendre le premier pack d’eau qui passe. Non. Il t’en faut un que c’est écrit que c’est adapté à l’alimentation du nourrisson. Et il n’y a pas de sigle que tu trouverais le même sur toutes les bouteilles en question. Non. Chacun le sien. Ca c’est pour que tu passes 20 minutes dans le rayon. Car je te rappelle que pendant ton congé maternité/parental, tu te fais chier, et qu’il faut bien t’occuper.

Et tu te doutes aussi que toutes les eaux ne vont pas plaire à ta miniature. Y’a celles qui vont le constiper, celles qui font le déconstiper, celles qui lui seront totalement indifférentes, etc.

Et quand tu auras trouvé celle qui va bien, eh ben, ton supermarché ne la vendra plus. Eh ouais.

Note cependant que le choix de l’eau ne remet pas en cause le choix des 4 précédents matériaux. OUF.

6) Le lait :

Je t’ai gardé le meilleur pour la fin.

Le lait, vaste sujet. Voici notre parcours.

La maternité nous avait donné trois petites doses de lait gallia tout fait, il y a plus qu’à visser la tétine. Du coup, on est restés sur cette marque, ça nous a évité de rentrer dans les comparaisons à ce niveau-là.

Et là tu te dis : ben, une fois que t’as la marque, c’est bon, du lait, c’est du lait.

Non.

NONONONONONON.

Nous avons commencé par du lait « basique ». Du qu’il y a rien de spécial d’écrit sur la boîte. A part évidemment que tu pourrais quand même lui donner le sein, ça serait vachement mieux, mais puisque ton médecin a accepté que tu passes au biberon, on veut bien que tu lui donnes celui-là. Sisi, je te jure, c’est écrit, même si j’ai paraphrasé.

Ensuite nous avons découvert le lait anti-reflux, qu’on s’est dit ah oui, ça évitera qu’une partie du biberon reparte sur : bébé, ses vêtements, tes vêtements, ton sol/fauteuil/canapé/chien.

Celui-là, il est épaissi à la caroube. C’est-à-dire que le lait est super épais déjà dans le biberon.

Epais.

Très épais.

Il passe pas à travers la tétine trois vitesses.

Ballot.

Et t’as pas envie de changer tous tes biberons/tétines, n’est-ce pas ?

Bah non.

Et t’as pas envie que ton bébé s’endorme au bout de 30 ml pask’il s’épuise à tirer dessus, hein ?

Non plus.

Alors tu mixes, paske toi t’as de la chance, c’est qu’un pitit reflux, et faire un tiers, ou la moitié du biberon seulement en lait anti-reflux, ça suffit.

Fort bien.

Arrivent les coliques.

Entre temps tu faisais donc un mix de lait anti-reflux avec du lait classique, ou avec ton lait maternel, ou avec du lait relais qu’il est fait pour les bébés nourris en mixte (mixte lait maternel et artificiel hein, faut suivre).

Et tu apprends que la caroube, ça permet bien au lait de rester dans l’estomac et d’éviter des remontées acides MAIS il est difficile à digérer. C’est bête hein ?

Heureusement Gallia a pensé à tout. Il y a le lait digest. Qu’il est épaissi aussi (donc, pas de reflux), mais qu’il est à l’amidon. L’amidon, c’est plus facile à digérer. MAIS il ne s’épaissit qu’une fois arrivé dans l’estomac. Ce qui est cool paske tu peux faire tout ton biberon au digest et arrêter de te faire suer avec des mélanges (pas que ça soit compliqué, mais à force de remplir les biberons, tu sais plus si t’as mis une dose, deux doses, et dans quel biberon, et tu prends le risque que ton bébé termine avec un genre de plâtre dans son biberon. Et forcément, ça passe moins bien la tétine. )

Mais si ton bébé il a du vrai reflux bien costaud, ça marchera pas, paske le lait n’aura pas le temps de s’épaissir dans l’estomac, il sera ressorti avant.

7) Le bébé :

Tu peux en avoir un seul ou plusieurs, mais en général, c’est pas toi qui choisi. Tu peux même ne pas en avoir du tout, mais dans ce cas, on se demande pourquoi t’as lu tout ça.

Et en plus, tu peux pas le changer. Mais en même temps, en général, t’as pas envie. Pas du tout.

Par contre, le choix du bébé remet en cause le choix de tous les matériaux cités jusqu’ici.

Bon courage donc.

Conclusion :

NON, le biberon, c’est pas si simple 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

31 réflexions sur “Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois.

  1. Que ce soit allaitement ou biberon ce n est pas simple.
    C est un choix, on a des soucis parfois mais bon …
    En tout cas j ai beaucoup aimé ton billet, ça me prépare pour les biberons du passage au mixte.

    J'aime

  2. J’adore ton article, on sent l’énervement mais on sent aussi une pointe d’humour alors je me dis que tu devais avoir la patate en l’écrivant et ça fait zizir..
    Je te souhaite beaucoup de courage, perso quand j’ai accouché j’avais acheté zéro biberon et j’ai eu plus que de la chance que mon fils soit un fan du nichon..
    Le biberon c’est une sacré invention mais c’est aussi un joyeux bordel..
    Bisous et bon week-end
    P.s on a essayé la pomme en morceau today et il l’a mangé, aleluia!!

    J'aime

    • C’est un peu agaçant de devoir ramer pour trouver de l’information (par exemple la différence caroube/amidon). Il faut surfer, demander à des mamans, mais pas un mot de la part du toubib ou de la pharmacie…

      Si ça peut te rassurer, à la naissance on n’avait que deux biberons pour donner de l’eau en supp’, et ils étaient pas du tout adaptés 😛

      Félicitation pour la pomme c’est super !!!!

      J'aime

  3. bon tu va me détester mais nous il a toujours aimé manger (boire) qu’importe le biberon (on a choisi le plastique comme ça ce n’est pas trop lourd: d’ailleurs il les tient tout seul depuis un bon mois) , la tétine ou le lait (niveau texture). Par contre il ne supporte que le lait AR. Pour l’eau notre premier choix a été le bon (nestlé) et pas de chauffe biberon: on prépare tout à l’avance sans faire le mélange.
    les bibs avec l’eau d’un côté et les doses de poudre de l’autre. On donne à température ambiante sachant que comme ça en balade il n’y a pas à courir après un micro onde ou autre.
    Mais t’inquiète comme on peut pas tout avoir nous on a des nuits pouraves 😉
    bisous

    J'aime

    • Haha mais non c’est cool pour vous que ça soit plus simple 🙂

      Notre chauffe-biberon met à température ambiante. Figure-toi que c’est plus la mode du bib chaud, et comme tu dis c’est drôlement mieux pour les sorties !

      Bon courage pour les nuits 😦

      J'aime

  4. Je penserai à toi quand la question du biberon arrivera sur la table… (ui je fais partie de la catégorie des gens qui lisent cet article alors qu’ils n’ont pas encore le bébé dans les bras lol)
    biz allez courage 😉

    J'aime

    • Ben ouais je m’en serais bien passée, mais bon je suis aussi bien contente que tout ça existe plutôt que de le voir crever de faim !!!!

      Et puis j’envisage de passer un diplôme biberon 😛

      J'aime

  5. idem que notre petit bout pas de bb verre car trop lourd à trimballer, ça casse t trop lourd à tenir pour bébé … c’est comme ça qu’on a dû abandonner Doddie qu’on adorait après l’histoire du BPA car ils n’ont plus fait de plastique … et comme je suis une grosse feignasse chez nous les bibs c’est T° ambiante et sans stérilisation (sauf première utilisation of course où la casserole et la pince restent nos accessoires ls + fiables) … mais quans t’es pas réveillée, t’es pas réveillée un point c’est tout : http://babidji.blogspot.com/2011/03/une-nuit-ordinaire-de-jeune-mere.html
    Sinon très bon post car nous on a grave galéré avec les tétines … celles fournies avec les bibs béaba qu’on a n’allaient pas (jusque là tu me suis ?) du silicone trop dur à téter pour bébé qui déjà n’arrivait pas avec mes nénés ! donc dans ce cas t’es super contente car il faut trouver du caoutchouc que la marque ne commercialise pas … la galère quoi vu que tu as tout sauf envie de racheter un lot de 6 bibs ! en ts les cas courage pour les laits car ça ça doit être un peu chiant quand tu ne trouves pas le bon ! zou j’arrête ma prose et je file au dodo !

    J'aime

    • Uh ? On a un ptit Dodie en plastique pourtant, et comme c’est tout récent, il est sans BPA.

      Le chauffe-biberons met à température ambiante (paske le lait qui sort du frigo c’est un peu hard quand même), c’est cool car en sortie pas besoin de s’embêter à trouver de quoi chauffer, on prépare le mélange et zou.

      Oui le tatonnement sur le lait est pénible et pour lui (mal au bidou) et pour nous (mal aux oreilles huhu), et en plus vu la taille des boîtes de lait ça fait un peu suer de tout jeter si ça ne convient pas… Mais on va y arriver !!

      Et oui je suis d’accord, une fois qu’on a les bib, pas envie de les jeter !

      J'aime

  6. mais en fait nous on ne met pas l’eau au frigo … il parait que c’est très mal pour la prolifération des bactéries … peut-être notre façon de les immuniser ces filles ! … je sais l’hiver l’eau est + froide et l’été plus chaude … mais comme tout s’est tjs très bien passé et bien on table sur la facilité ! (trop cool en déplacement … surtout que nous on a la bougeotte …) j’ai donc juste mes dosettes pré-préparées ! par contre tu me scotches avec les dodie en plstique … je n’en ai pas trouvé à la pharma ! que du verre ou en plastique mais à goulot large et je préfère les étroits car j’ai l’impression que ça frotte plus avec le goupillon donc que ça nettoie mieux … juste une illusion j’imagine ! et courage pr le lait … à la maternité ils m’ont dit : « vs pvez prendre le moins cher … ce sont tous les mêmes … nous d’ailleurs on change ts les 3 mois suivant les partenariats avec les fabs ! » j’ai donc pris la marque la moins cher : guigoz et coup de bol ça l’a fait !!! mais on fait quand même gaffe de ne pas gaspiller …

    J'aime

  7. Et heu… silicone ou caoutchouc, la tétine ? lol
    Purée c’est clair que c’est super dur. Déjà pour trouver LE biberon que ma fille accepte (et qui du coup maintenant est mon pire ennemi, ouioui) j’ai galéré.

    J'aime

  8. J’ai beaucoup ri grâce à ton billet.

    Je n’ai pas encore d’enfants mais j’ai eu une flopée de frères et soeurs et ton billet m’a rappelé beaucoup de souvenirs. A l’époque, pas de chauffe-biberon, ça coûtait un bras. Idem pour le stérilisateur. On faisait tout à la casserole. 🙂

    Mais, mes frères et soeurs ont offert un casse-tête supplémentaire à nos parents : ils sont allergique au lait en poudre normal. Il a donc fallu en trouver un hypoallergénique et jongler avec les épaississants pour bébé pour les reflux !

    J'aime

  9. J’adore ton blog, j’aime ton style et ta Spontanéité!!! Mais la ça billet est tout a fait extra!!! Je viens moi meme de commencer le relais avec biberon non sans heurt!!! Mais bon je ne sais toujours pas pour le lait lequel choisir… A très vite de te lire!!!

    J'aime

  10. non les bacteries prolifèrent moins dans un frigo … il ne faut pas laisser sa bouteille d’eau une fois ouverte à T° ambiante … ce qu’on ne fait donc pas ! on prépare le bib au dernier moment mais avec une eau qui stagne mdr 🙂 (je ne sais pas si tu m’avais bien comprise … ou alors c’est ma fatigue chronique du moment qui me joue des tours)

    J'aime

  11. Pingback: Allaitement : et si c’était à refaire ? | Vaallos est bavarde

  12. Pingback: Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois. (2) | Vaallos est bavarde

  13. Pingback: Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois. (3) | Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s