Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois. (2)

Si tu as suivi le premier épisode (Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois.), tu es maintenant matériellement paré. Et tu te dis naïvement qu’il n’y a plus qu’à faire le lait et à le donner.

 

Mouahahahaha !!

 

Nan.

 

Etape 1 : l’eau

 

Comme tu es un parent bien élevé, tu suis les recommandations tout bien comme il faut (Ahem…), et tu fais tes biberons à la demande. Et pas à l’avance au frigo, bouh, pas bien.

 

Donc. Tu prends un biberon. Propre, hein.

 

Tu mets de l’eau dedans. A la bonne dose. Paske si trop liquide bébé s’étouffe avec, si pas assez bébé n’arrive pas à téter (et tu conviendras avec moi que c’est un peu contre-productif).

Voilà donc tu verses, pas assez-pas assez-pas assez-encore-encore-encore (tiens ça me rappelle la poussée ça…) STOP ! Y’en a trop !

 

Tu remets dans la bouteille, petit par petit, encore un peu, encore un tout petit peu. STOP ! Y’en a plus assez !

 

Voilà bon normalement au bout d’un moment c’est bon.

 

Etape 2 : le lait

 

Maintenant tu mets du lait. Cuiller par cuiller, bien arasée au bord la cuiller, un peu tassée-mais pas trop non plus, voilà voilà. Une, deux, troiiiis (non le chien c’est pas du yaourt c’est pas pour toi), euh… quatre ? (OUI CHERI J’ARRIVE JE PREPARE !), quatre… cinq ? Merde je sais plus.

 

Et là en fait t’es dans la crotte.

 

Bonne chance.

 

Etape 3 : mélanger les deux

 

Bah quoi suffit de secouer genre shaker non ?

 

Nan !

 

Pas shaker. Shaker = grumeaux. Grumeaux. Grumeaux = tétine qui se bouche.

Les grumeaux, c’est maaaaaaaaaaaaaaal.

 

Donc tu fais comme c’est écrit sur la boîte. Tu rouuuuuuules le biberon entre tes deux mains pendant DIX secondes. Ensuite tu secouuuuuuuuuuuues de haut en bas-mais pas trop fort pendant DIX secondes.

 

T’as pas assez vissé la tétine hein ? Y’en a partout hein ? C’est ballot.

 

Etape 4 : donner le biberon

 

Et sinon t’aimes bien le ski, le roller, les trucs du genre ?

Tu sais, le slalom ?

 

Non ? Dommage.

 

Paske maintenant, avec ton biberon là, il te faut atteindre la bouche de bébé. C’est important tu sais. Voilà voilà. Mais un bébé c’est équipé de deux mains (potelées la plupart du temps), et de deux pieds (avec ou sans chaussettes, c’est pareil). Le tout assez agité surtout une fois qu’il a repéré ce que tu avais dans tes mains.

 

Donc ça gigote ça gigote façon alleeeeeeez donne-le moiiiiiiiiii.

 

Voilà voilà donc tu vises, tu plantes, et pis tu attends.

 

Si comme nous tu as la peluche ou la couverture magique tu as le droit de faire ta feignasse.

Comme ça, mais en plus incliné :

 

Tu veilleras à la bonne inclinaison du biberon pour qu’il n’y ait pas d’air dans la tétine. Sauf si tu aimes particulièrement les rots et le vomi mais ça, c’est toi qui voit.

 

Tu veilleras à un bon serrage de la bague. Paske si trop serré y’a rien qui passe. Si pas assez serré y’a tout qui passe, mais pas par la tétine.

 

Donc tu attends, tu attends, tu attends. Tu replantes régulièrement paske bon : Le bébé asticot, vous connaissez ? et puis Pourquoi manger…

 

Etape 5 : les dégâts collatéraux

 

Maintenant tu as une magnifique La bombe à vomi bien remplie à qui il faut faire faire son rot (sauf si tu aimes particulièrement les hurlements, là encore, c’est toi qui voit). Le but ultime du jeu consistant, en cas de débordement intempestif, à réussir à épargner :

– le body / le pull

– tes vêtements

– ton canapé / ton siège

– ton sol

– le chien.

 

Tu peux même te faire un barème de points et commencer un concours avec ta moitié.

 

Allez, bon appétit 😉

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois. (2)

  1. Pingback: Et chez vous, ça dort ? | Vaallos est bavarde

  2. Pingback: Donner le biberon, c’est simple. Que tu crois. (3) | Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s