Le sein c’est bien, et le biberon, c’est bien aussi

C’est un peu le passage obligé dans le blog d’une future maman : l’allaitement, et la grande polémique qui l’entoure.

 

J’espère pouvoir allaiter au sein, mais ça ne m’empêche pas de vouloir pousser un coup de gueule contre la pression qui entoure les femmes qui choisissent le biberon.

 

Déjà j’essaie de toujours dire allaitement, que ça soit biberon ou sein, parce qu’un pédiatre souvent invité aux Maternelles (émission sur la petite enfance le matin sur France 5, merci le congé mater à rallonge) a fait à juste titre remarquer que peu importe la façon dont on le lui donne, c’est quand même toujours du lait que bébé ingère. Et c’est quand même le principal.

 

J’ai la chance, dans mon entourage, de ne subir aucune des pressions souvent rencontrées par les futures et jeunes mamans autour de l’allaitement. Globalement, tout le monde s’en fout, et rares sont ceux qui m’ont posé la question. Je les en remercie (de ne pas mettre de pression, hein, j’ai absolument rien contre la question !), et pourvu que ça dure 🙂

 

Je n’aime généralement pas le militantisme pur et dur qui consiste à dire qu’une solution, une méthode, est la seule, la meilleure, et que tous ceux qui ne sont pas d’accord sont des imbéciles.

Déjà parce que même s’ils ont « raison » (à placer dans un contexte), c’est le meilleur moyen de braquer tout le monde, et de ne rallier que ceux qui sont déjà d’accord. Cela me semble d’un intérêt limité.

Ensuite parce que, dans le cadre de l’allaitement en particulier, il me semble qu’on prend le problème à l’envers. Je crois, d’après ce que j’ai observé, que la question n’est pas tant de convaincre qu’allaiter au sein c’est mieux qu’allaiter au biberon, mais de se demander pourquoi des femmes ne souhaitent pas/plus/moins qu’avant donner le sein.

Il me semble plus productif de travailler là-dessus plutôt que de les assomer de discours culpabilisants, si on souhaite vraiment changer les choses. Et je ne dis pas qu’il faut le faire, je n’en sais rien, je trouve juste que la méthode culpabilisation est barbare et cruelle. C’est déjà assez compliqué de devenir mère sans en rajouter.

 

Ca m’énerve grandement de lire ou d’entendre, que ohlala pas bien, même les femmes qui allaitent au sein, elles arrêtent au bout de deux ou trois mois.

Sans blague.

Ca correspond à la fin du congé maternité. Y AURAIT IL DONC UN LIEN ? Oui ? Incroyable !

« Bah il suffit de tirer son lait au travail voyons »

Ben tiens.

C’est vrai que c’est facile de partir au boulot avec sa glacière, de se planquer dans les toilettes ou un placard à balais (parce que le local obligatoire, hein, bon…), de perdre une heure de salaire par jour (eh oui c’est bien gentil de nous dire qu’on a droit à une heure sur son temps de travail, il ne faut pas oublier de préciser que cette heure n’est pas rémunérée).

Je ne doute pas qu’il y a des femmes qui y arrivent, pour qui ça se passe très bien, et qui ont un employeur qui leur facilite la vie (et pas forcément tout ça en même temps), mais au bout d’un moment il faut arrêter de voir le monde comme Bisounours-Land. Non ? …

 

Et puis comment faire confiance à des recommandations qui ne cessent de changer au fil des années ? Regardons la position de bébé dans le lit : tantôt sur le côté, tantôt sur le dos, tantôt sur le ventre, et toujours en vous disant qu’il faut absolument faire ça pour éviter la mort subite du nourrisson. Avec le regard aux gros yeux si vous ne le faites pas, et parfois les abominables remarques du genre « mais vous voulez tuer votre bébé ?? » Oui évidemment tiens, je l’ai porté neuf mois, je lui ai acheté plein de trucs, et puis finalement je me suis dit ça me plaît pas, je le zigouille. Non en fait il ne veut que dormir dans telle position mais personne ne m’écoute…

Alors oui, je sais, avancée de la science, on découvre de nouvelles choses, donc forcément la dernière recommandation est la plus fiable, OK. Mais par pitié arrêtons d’asséner la dernière découverte comme étant THE ONE, puisqu’on ne sait pas ce qu’on va découvrir dans le futur… Une nuance dans le discours ferait tellement de bien… Du type « les derniers résultats nous amènent à penser que l’allaitement au sein est meilleur pour la santé de bébé, donc on vous y encourage, mais rassurez-vous si vous choisissez le biberon, on ne vous attendra pas avec un couteau au coin de la rue » ?

Bon OK je rêve de Bisounours-Land moi aussi 🙂

M’enfin il me semble qu’il y a beaucoup d’adultes en parfaite santé aujourd’hui qui ont été allaités au biberon. On ne parle pas de bébé secoué ou de chambre sur le balcon là, quand même…

 

Ca me fait mal au coeur de voir des copines justifier d’un air coupable leur choix biberon, ou de lire des témoignages du même type, et même des témoignages inverses, parce que l’inverse existe : la nana qui cache son allaitement au sein parce que toutes ses copines militent pour le biberon.

 

J’ai fait mon choix en fonction de mes désirs et de mes convictions, par chance il est dans l’air du temps. Je crois profondément que le choix du type d’allaitement est un choix personnel, et parfois compliqué. Et qu’il est compliqué encore par notre façon de vivre (est-ce que ça ne nous paraîtrait pas plus naturel, est-ce qu’on n’aurait pas moins de mal à le mettre en place, si les générations étaient moins séparées, et qu’on avait vu des tantes, des soeurs etc allaiter au sein, par exemple ?). Et qu’imposer ne fera que rendre les premiers jours avec bébé encore plus difficiles alors qu’il y a tant à faire pour s’adapter à cette nouvelle vie.

Je crois qu’un allaitement, quel qu’il soit, doit être choisi et assumé par la maman pour qu’il soit plaisir et partage avec son petit, et pas culpabilisation et million de questions.

 

Voilà je voudrais que le discours reste ouvert, je m’efforce de comprendre les points de vue, et je pense qu’il est important de se sentir libres de choisir.

 

Un dernier mot tout de même sur ce qui m’a poussée vers le choix de l’allaitement au sein. L’économie-écologie, comme pour les couches lavables, le côté naturel que mon mari aime beaucoup, et euh… hum… j’aime bien avoir des nénés 😀 😀

Publicités

6 réflexions sur “Le sein c’est bien, et le biberon, c’est bien aussi

  1. tiens c’est marrant, j’aurai pu ecrire la même chose mot pour mot.

    pour preum’s j’ai choisi en mon âme et conscience le biberon, et j’assume COMPLETEMENT AVEC FIERTE mon choix.
    zero regrets ! jamais !

    et pourtant je m’en suis pris des reflexions « ça veut dire que tu ne veux pas lui donner le meilleur, c’est que tu l’aime pas assez, tu le tue à petit feu avec le truc en poudre etc etc …. »

    pour deuz, 3 ans avait passé, j’avais super mega envie d’allaiter. 13 mois plus tard, j’allaite toujours 😉 et avec UNE ENTIERE FIERTE ET UN GRAND PLAISIR que j’assume complètement.
    et pôurtant là encore « ha mais c’est degueu, han tu sors ton sein, mais tu ne fais que ça !!! faut laisser x temps, faut pas le tenir comme ça, faut arretter après 2 mois sinon ça les rend pervers etc …. »

    truc de ouf, quoi qu’on choisisse, y en a qui n’ont que ça à faire que de l’ouvrir !

    bref, moi je ne regrette rien, ni d’avoir biberonné artificiellement ma fille, ni d’opeter pour la tété de mon fils. les deux me conviennent.

    J'aime

    • Je ne suis pas surprise par les remarques que tu as récoltées mais quand même, de quoi ils se mêlent ???? Il doit y avoir quelque chose de gratifiant à casser les autres comme ça, ça me dépasse.

      Bref pas facile d’assumer ses choix dans ces conditions et bravo à toi de le faire dans tous les cas !

      J'aime

  2. c’est tt a fait vrai! si tu n’allaites pas tu es presque obligé d’expliquer le pourquoi du comment, c’est pas normal cette situation!
    Moi j’ai vraiment voulu allaiter et pour plusieurs raisons ça n’a pas fonctionné et je le regrette mais je n’aime pas les jugements, chacun fait comme il veut et comme il peut!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s