Un point sur le projet bateau

Il s’en est passé des choses depuis le dernier article…

Nous avons mis notre appartement en vente et… nous avons annulé en catastrophe. Parce que le congé parental qui devait nous être supprimé 7 mois plus tard allait finalement l’être… 1 mois plus tard. Nous aurions pu prendre le pari de vendre très vite en puisant dans nos économies. Mais si la vente avait traîné, nous n’aurions pas pu suivre. Alors nous avons tout mis à l’arrêt et commencé les démarches pour un rachat de crédit.

Cela m’a mis un gros coup au moral. Pendant des semaines, même mois j’ai été incapable de ne serait-ce que penser bateau. J’ai tout relégué dans un coin et me suis concentrée sur le quotidien. Pour assurer les derniers travaux, la mise en vente et les premières visites, j’avais puisé loin dans mes réserves d’énergie, au point que ça n’aurait pas pu tenir longtemps. Et c’est une leçon pour la suite : il n’est plus question d’avancer comme ça, en tirant sur la corde aussi fort.

Maintenant que le temps a passé et que le rachat semble vouloir se faire (juste le double du délai annoncé au départ…), et grâce à certaines avancées personnelles, nous voilà replongés dans le projet.

Cette période a permis d’échanger avec un courtier bateau qui travaille avec la Hollande, nous a appris beaucoup de choses et nous a permis de confirmer notre attrait pour les anciens yachts. Ce sont des bateaux de belles dimensions, qui ont bien perdu en valeur, qui nous permettraient de naviguer sur fleuve, en côte et éventuellement en haute mer (si on copine avec magnat du pétrole :D) et d’avoir les 4 cabines que nous recherchons (5 ce serait idéal). Il faudra très probablement revoir la motorisation : ces bateaux étant prévus pour faire de la vitesse en haute mer, leurs moteurs sont bien trop gourmands pour nous. Nous voudrions également ajouter une cuve à eaux grises : si les bateaux sont équipés de cuve à eaux noires (celle des toilettes) à faire pomper en port pour les envoyer dans les égouts, les eaux de la vaisselle ou de la douche sont généralement directement envoyées dans l’eau du fleuve. Nous aimerions pouvoir les stocker et les faire également pomper, ou encore mieux, investir dans une mini station d’épuration, permettant de rendre l’eau propre à l’utilisation pour la douche, le nettoyage du pont, ou le rejet dans l’eau sans polluer.

La problématique principale de l’ancien yacht c’est… d’en trouver un, et en bon état.

Avec le temps et à force de regarder des vidéos (notamment celles de Gone with the Wynns), le catamaran fait son chemin. Contrairement à ce que j’indiquais dans l’article précédent, il ne sera pas du tout nécessaire de modifier la motorisation et puisque je commence à me faire à l’aménagement, il ne reste que la problématique du mât. Et le deuil de la navigation sur canaux, les catamarans étant trop larges.

Il reste cependant des questions très pratiques : comment on se sent à 5 dans l’un ou l’autre de ces bateaux ? Si je n’ai pas trop d’inquiétude sur un yacht de 20 mètres, la question reste très ouverte avec une vedette fluvial/côte de 14m (la taille la plus courante en Hollande) ou un catamaran. (C’est assez drôle quand on se rappelle que le postulat de départ était de vivre en péniche pour avoir beaucoup d’espace…)

Nous espérons donc occuper notre fin d’année à répondre à ces questions, avec des salons nautiques et peut-être des vacances fluviales.

A suivre…

Publicités

2 réflexions sur “Un point sur le projet bateau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s