Réconciliation

1H5. Nous avons commencé notre vie à cinq. Elle est magique, folle, intense, barge, épuisante, timbrée, merveilleuse. Je n’en peux plus. J’en veux encore.

24h pour créer le lien avec ma petite fleur. Pour admettre que c’était bien à moi que c’était arrivé, que ce bébé était bien celui que j’avais porté. Ma petite douceur à moi, ma tendresse, ma seconde fille.

100 messages bienveillants à la maternité. Vous devez avoir mal je vous met du doliprane tout de suite. Venez on vous installe en cododo. Bien sûr que vous pouvez dormir avec votre bébé. Pas d’examens avant le petit déjeuner. Ce n’est pas grave si on retarde un peu la montée de lait, vous avez deux autres enfants à vous occuper, vous devez aussi pouvoir vous reposer.

0 réconciliation avec les pédiatres. Plutôt -1 même. Culpabilité, manipulation… et ridicule.

1h, ou 2, ou mille, de contractions tellement intenses que j’ai cru que j’allais m’ouvrir en deux. Vous avez accouché vite madame. Je ne sais pas, je ne crois pas. Plus jamais. (Ou peut-être encore une fois quand même…) Ne criez pas madame, soufflez ça vous aidera mieux. Je ne peux pas, mon corps décide et dirige. Mon esprit n’est là que pour se demander si on va survivre.

1000, millions, milliards, de câlins et d’amour. Profiter des instants précieux. Elle est si petite. Ca va filer, ça va grandir. On profite parce que ça passe vite. On profite pour ne rien regretter, on profite parce qu’on sait que la fatigue ne durera pas, les micro petons, les jambes sur ressort, les dodos dans les bras ne dureront pas non plus.

3 enfants. 2 géants. 1 petite maman de deux ans qui s’inquiète et imite les câlins, les bisous, les bercements. Un double grand frère qui fait semblant de s’en fiche, mais parle d’elle et lui prend la main pour voir si elle a froid.

6 mars nous partions pour la maternité, en route pour une magnifique rencontre et une épreuve physique que je ne m’aurais jamais cru capable de créer, ni d’affronter. Se dire que peut-être je me trompe tellement sur qui je suis. Le début d’une nouvelle vie, le début aussi d’un long chemin de réconciliation avec moi-même.

Bienvenue ma petite fleur, merci d’être venue, merci d’être venue en avance, merci d’être si belle, si douce, si parfaite, si… toi.

Publicités

15 réflexions sur “Réconciliation

  1. Félicitations ma Belle!!! que ça fait plaisir de te relire!!!! Je suis heureuse que tu ailles mieux et surtout sache que si tu as besoin n’hésite pas!! Tu as une 2e fille magnifique! (mais je n’oublie pas les 2 grands!!) Bisous

    J'aime

  2. Félicitations ! J’ai beaucoup aimé tous les.messages bienveillants de la mater… Et profite, le temps va très (trop) vite avec les touts petits !

    J'aime

  3. Pingback: Homeless | Aevole

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s