Pourquoi et comment défriser une laine tricotée

Quand on détricote un projet, la laine est toute frisée. Pour la travailler de nouveau, le mieux est de la défriser pour deux raisons :

  • la laine frisée fait très facilement des nœuds
  • le tricot réalisé en laine frisée sera moins régulier et moins joli au final.

L’opération est très simple bien qu’un peu longue, surtout si l’ouvrage défait est grand : il faut remettre la laine en écheveau, la laver, la faire sécher, avant d’enfin la remettre en pelotes.

Première étape : détricoter.

Le plus simple c’est d’utiliser un bobinoir pour former un écheveau, c’est-à-dire la laine rangée en rond. Mais les bras d’un mari font aussi bien l’affaire 😉

wp-1461574068394.jpg

On essaie de ne pas verser sa larme devant le projet détricoté

wp-1461574076940.jpg

On obtient des jolis moutons

Il est important de bien sécuriser son écheveau si vous voulez éviter que la laine s’emmêle au moment du lavage. Il suffit, en trois points de l’écheveau, de passer un fil en deux fois, une fois pour prendre à peu près la moitié de la laine, une fois pour tout attraper : ainsi, ce fil restera à sa place au lieu de se promener librement sur l’écheveau. Inutile de serrer, c’est juste pour maintenir la forme.

wp-1461574099190.jpg

De la ficelle de cuisine fait très bien l’affaire

Profitez de ce fil pour attacher le début et la fin de la laine.

 Deuxième étape : laver.

Pas besoin d’utiliser de lessive, l’important est surtout de mouiller copieusement. En revanche, si votre laine est de couleur forte, ajoutez un verre de vinaigre dans l’eau pour conserver la couleur et éviter qu’elle ne dégorge.

wp-1461574091471.jpg

On malaxe, on presse la laine, on la retourne, jusqu’à ce qu’elle se détende

Secouer l’écheveau pour compléter l’action. Alterner laver-secouer au besoin.  wp-1461574134535.jpg

Troisième étape : sécher.

Essorer et mettre à sécher en étalant le plus possible pour accélérer le séchage.
Pour une laine récalcitrante, vous pouvez également mettre votre étendard dans la baignoire et y placer les écheveaux trempés sans les essorer : le poids de l’eau fera le travail à votre place.

wp-1461574142364.jpg

Un peu de patience… 😉

Dernière étape : remettre en pelote.

Un fois la laine sèche, il n’y a plus qu’à remettre tout ça en pelote, et au travail pour lui donner une seconde vie !

 

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi et comment défriser une laine tricotée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s