Sage ou aigrie ?

DeuxFemmesIl y en a eu des ras le bol, des déceptions, des envies de tout envoyer bouler. Il y a eu toutes ces leçons à tirer… peut-être. Des nouveaux espoirs et des nouveaux échecs. Et chercher encore comment faire. Et des essais timorés. Et des essais avortés.

Ces impressions d’être la dernière des nulles, des incompétentes du travail, des incompétentes du social. Et au bout d’un moment la lumière d’espoir, celle de vouloir croire que je dois être quelqu’un de bien quand même mais pas avoir appris comment faire, ou avec qui. L’impression de traîner un handicap, ou de chercher quelque chose qui n’existe pas.

Il y en a eu des retours coquille, des retours cocons pour se soigner, se donner envie de ressortir.

Il y en a eu des attentes, des espoirs, des bonnes surprises et des déceptions. Et des millions de remise en questions.

Je regarde les messages défiler et je me dis que je ne me sens plus proche de rien, de personne. Peut-être que je suis enfin prête à ne plus rien attendre, à ne plus vouloir plaire.

Peut-être que ça va me libérer un peu plus, ou m’enfermer un peu plus. Peut-être que j’aurai enfin la bonne distance, celle où on profite et où on peut être soi-même. Ou que je continue de creuser mon trou de solitude.

Peut-être que je deviens sage, peut-être que je deviens aigrie…

Publicités

9 réflexions sur “Sage ou aigrie ?

  1. Il y a toujours des moments ainsi dans la vie, mais ils sont suivis d’autres plus intenses encore, plus intéressants encore. Je pencherai donc pour le plus sage 🙂 Mais n’oublies jamais d’être toi-même, car tu es quelqu’un de bien. Ne l’oublie pas, jamais! Des bises

    J'aime

  2. La vie n’est pas linéaire. On ne peut pas être heureuse tout le temps. Ni malheureuse tout le temps.
    La vie c’est un yo-yo. Vouloir être au top en permanence c’est impossible et épuisant. Tu as en toi et autour de toi tout ce qu’il faut pour goûter à ces petits bonheurs et être heureuse.
    La vie c’est un chemin. Tu fais un pas à la fois. Parfois la route est plane, parfois plus escarpée. Mais ce qui compte c’est de continuer à avancer. Parfois tout droit, parfois en bifurquant. Parfois même en faisant demi-tour. Mais toujours en avançant.
    bisous ma belle

    J'aime

  3. Je me pose la même question: comment garder la bonne distance? Ne pas être trop proche des gens pour ne pas être déçue. Ne pas trop s’éloigner non plus pour ne pas être seule…
    Ma résolution de 2015, c’est de faire les choses pour moi et de ne rien attendre d’autrui.
    Et aussi d’être bienveillante envers moi même, comme je le suis avec mes enfants. Arrêter de se dire qu’on est nulle, de se comparer, de se faire du mal, c’est déjà un bon début je pense.
    Bon courage à toi, tu es sur la bonne voie!

    J'aime

    • Oh oui un très bon début et je te souhaite de réussir à avancer dans cette voie-là. Ca me paraît très sage. Oui je crois qu’il faut réussir à vivre pour soi et accepter que la relation à l’autre reste relativement superficielle, dans la plupart des cas. J’ai encore du mal à m’y faire… Cesser de trop regarder l’autre et de tout le temps s’y comparer, pour s’occuper juste de la façon dont on vit les choses et en profiter… vaste programme et 365 jours pour y travailler 😛

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s