Ouh la vilaine patiente

Hier soir j’ai commis le crime ultime. Je me suis opposée à mon gynécologue.

Mon dernier rdv datait d’un mois exactement. Il souhaitait qu’on se revoit au bout de 15 jours, sans bien sûr m’expliquer pourquoi, et j’avais posé le RDV un mois plus tard. J’ai la bêtise de croire que si un contrôle est absolument nécessaire on va me le dire, on va me dire pourquoi il est important de se taper la route + l’attente + un examen invasif et souvent douloureux.
Mais je suis bête, c’est apparemment le postulat de départ quand on reçoit une femme enceinte dans son cabinet.
Bref, premier impair donc, je suis revenue au bout d’un mois (pour rappel, pour un suivi de grossesse, seul un RDV mensuel et 3 échographies sont obligatoires) au lieu de deux semaines.

Et là toute rougissante avec un sourire gênée et pleine d’amabilité, je lui dit que je préférerais qu’il ne contrôle pas le col.
A-t-il demandé pourquoi ? A peine. A-t-il expliqué pourquoi il vaudrait mieux le faire ? Pas du tout.
Non, monsieur a préféré se vexer, a dit que ah bon bah très bien dans ce cas on a terminé.
Il a réclamé ses 50 euros, fait une ordonnance pour un monitoring et voilà.

50 euros les 5 minutes et la feuille de papier, il est encore plus rentable que l’anesthésiste dites donc…

Il n’a pas contrôlé ma tension ni mon poids, ni le coeur ou la position de la petite.
Je me demande d’ailleurs si ça ne serait pas un peu du domaine de la faute médicale.

Concernant le monitoring, c’est limite s’il ne me l’a pas lancé à la figure en me disant que je le ferais si je le jugeais nécessaire. OH MON DIEU ma patiente veut avoir son mot à dire sur SA grossesse. Crime de lèse majesté ????
Il ne m’a pas répondu quand j’ai demandé quand est-ce que je devais le faire.

En gros maintenant que tu as dit non une fois, bah tu te démerdes. Et si quelque chose se passe mal, ça sera évidemment de ma faute hein ?

Je ne regrette pas d’avoir refusé, parce que c’est quelque chose qui me tenais à coeur pour différentes raisons, et que ça montre un aspect de mon gynéco que je ne connaissais pas.

Par contre je me suis vraiment demandé où j’allais là. Le jour J, à moins qu’il soit en vacances, il viendra, c’est comme ça que ça se passe là-bas. Et j’ai comme qui dirait encore moins envie de le revoir qu’avant.
Je me suis demandé si je tentais l’inscription en urgence dans une autre maternité. Je pourrais aussi me pointer n’importe où le jour J mais sans dossier, j’aurais peur de me faire refouler s’il y a manque de place ou si on voit que je suis inscrite ailleurs et pas loin.
Une telle remise en question à une dizaine de jours du terme, bonjour la gamberge et les angoisses.

Je ne pense pas que je changerai d’établissement, c’est trop de chamboulement en si peu de temps. Mais plus que jamais je me sens très seule et écrasée de responsabilité face à cet accouchement.
Est-ce que je suis vraiment si écervelée de vouloir enfin faire confiance à mon corps et prendre un peu les choses en main ??

Publicités

8 réflexions sur “Ouh la vilaine patiente

  1. Tu peux peut être appeler quand même d’autres maternités et expliquer le pb non? En tout cas, pas bravo à ton gynéco! Il a un peu oublier le serment qu’il a tenu après sa thèse et a une fierté vraiment mal placée!
    Bon courage et j’espère que tu pourras éviter de subir sa présence pour l’accouchement.

    J'aime

  2. Et ben , il cumule lui …
    Ça serait dommage que tu sois angoissée à cause de lui le jour de l’accouchement; il n’y à pas un autre obstétricien qui accouche là bas et chez qui tu pourrais aller ?

    J'aime

    • Je me demande quel intérêt pour eux de nous infantiliser : plus de travail à gérer ? Pourtant, ça devrait limiter les complications, et rendre le métier plus agréable si les femmes s’impliquent mieux dans leur grossesse…

      J'aime

  3. Quel orgueil !!!
    Bah ça va être difficile d’être détendue si tu accouches avec lui…
    Tu as fait un projet de naissance au moins ? Car j’ai peur qu’il te fasse payer ton « crime »…
    Mon conseil, c’est de rester le plus longtemps possible chez toi : avec un peu de chance, tu arriveras juste pour l’expulsion et il n’aura pas le temps de t’imposer trop de choses, ou mieux tu accoucheras chez toi ^^
    En tout cas, garde à l’esprit que tu peux refuser n’importe quel acte médical, et aussi qu’un médecin doit te demander ton consentement pour chaque chose qu’il entreprend.
    Bon courage !

    J'aime

    • Le projet de naissance, et l’entretien du quatrième mois, ça n’existe pas dans cette clinique… Mais bon, il est arrivé juste pour l’expulsion, a voulu me dire comment pousser, j’ai rien écouté, et tout s’est bien passé, na 😛

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s