Club de cuisine : les brownies de Drenka Orange

Une nouvelle participation au club de cuisine chocolat reçue par mail de la part de Drenka Orange. Je vous la livre avec le texte accompagnant :

Ma recette fétiche de brownies

Je veux pas me lancer des fleurs toute seule, mais normalement les gens qui viennent manger chez moi ils se pâment de bonheur en goûtant ma cuisine, tellement que je le fais avec tout mon amour et qu’en plus mon aide-cuistot Dawling il est magique de ses fingers. Par contre, au moment du dessert, à moins d’être venus avec leur Tupperware, c’est moins la fête du slip pour mes invités vu que je suis complètement incapable de faire quoi que ce soit de sucré qui ressemble un peu a quelque chose ou qui est pas à inscrire au panthéon des désastres pâtissiers, voire sanitaires. J’essaie, et j’essaie, et j’essaie hein. Mais rin à faire, je dois avoir une sorte de dyslexie de la pâtisserie,  au mieux ça marche pas, au pire je dois racheter moules, cuillères, casseroles, douilles, peinture pour cuisine et sourcils.

Cette recette est celle qui m’a redonné goût à la vie et à la farine dans les cheveux, c’est la première qui a donné un résultat, et alors, un résultat à se lever la nuit pour finir la cake tin genre mine que rien, youhouuuuu.

C’est une recette de Lorraine Pascale que l’on peut trouver (en Anglais) sur la BBC, il y a même un petit film de la pâtissière qui s’en lèche ses ptis doigts. Bon Lorraine triche, elle a un Kitchen Aid, mais nous on peut se faire des ptis bras musclés en touillant hein. Elle le fait aux Oreos, mais moi je suis pas fan, je le fais plutôt aux noix, j’aime bien quand c’est un peu amer (un brownie pour les grands, tu vois?).

Alors il faut (pour un plat à brownie carré de 20×20 cm):

    • 165g  de beurre (plus de quoi beurrer le moule)
    • 200g de chocolat à cuire
    • 3 œufs et 2 jaunes d’œufs
    • 1 gousse de vanille (ou 2 gouttes d’extrait de vanille)
    • 165g de sucre roux
    • 2 cuillères à soupe de farine
    • 1 cuillère à soupe de poudre de cacao
    • une pincée de sel
    • un paquet d’oréos (ou des noix, noisettes, noix de pecan, ou même rien, tout nu tout cru, c’est bon aussi)
    • On peut saupoudrer de sucre glace pour la présentation (moi j’aime pas trop trop)
    • Je rajoute un pwal de golden sirop pour que ça soit « gooey » (un peu collant à cœur?) et parce que j’aime bien lécher la cuillère de golden sirop mais c’est pas obligatoire.

1. Préchauffer le four à 180C et beurrer le moule, et mettre du papier sulfurisé au fond, qui dépasse sur les bords pour faciliter le démoulage. Ca j’aime bien, comme mon four chauffe en 5mn, on a l’impression que dans 5mn le gâteau est au four, bon en fait, si c’est moi la pâtissière, bin on peut attendre un pwal avant de préchauffer, t’inquiètes.

2. Lorraine fait fondre le beurre dans une casserole et quand il est fondu, elle ajoute le chocolat qu’elle a râpé et elle mélange pour que le chocolat fonde dans le beurre. Moi j’ai la flemme de râper le chocolat et mes doigts avec pendant que j’y suis, donc je mets tout ça au micro-onde et je mets à fondre 25 secondes par 25 secondes, entre chaque je mélange. Si il y a quelques grumeaux, j’ajoute une goutte de lait à la fin et ça lisse le mélange.

3. Battre les œufs, les jaunes d’œufs et la vanille jusqu’à ce que les œufs deviennent mousseux, montent et blanchissent (bon avec moi les œufs deviennent jamais mousseux et blanchissent jamais normalement, je pense que c’est une légende urbaine pour décourager les pauvres gens comme moi). Ajouter le sucre roux en deux fois, en mélangeant bien à chaque fois. Lorraine précise qu’il faut ajouter le sucre sur les bords du bol, parce que ça évite de faire redescendre le mélange d’œufs qui en théorie est donc mousseux est aéré (dans mon cas, not, mais brèfle.). Mélanger jusqu’à ce que ça devienne plus épais. Quand c’est prêt, ajouter (sur les côté et en 2 fois toujours) le mélange beurre chocolat.

4. Ajouter la farine, la poudre de cacao, la pincée de sel et un tiers de la garniture (noix, noisettes, noix de pécan ou oreos) et mélanger. Mettre le mélange dans le moule à brownie et disperser le reste de la garniture sur le dessus, les enfoncer un peu. Cuire au milieu du four pour 25-30 mn (bon moi j’ai un four de malade et pis j’aime bien que c’est un peu fondant au miyeu donc je cuits seulement pour 20mn). Laisser les brownies refroidir dans leur moule, le dessus va craquer et légèrement se casser la figure, c’est normal.

5. Démouler grâce au papier sulfurisé et couper en carrés, saupoudrer de sucre glace (ou pas!).

Se lécher les doigts comme Lorraine!

Publicités

2 réflexions sur “Club de cuisine : les brownies de Drenka Orange

  1. Pingback: La cuisine de la semaine #60 – drenka | La cuisine de la semaine

  2. Pingback: Ma recette fétiche de brownies | La cuisine de la semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s