Club de lecture juin 2012 (2) : Les âmes vagabondes

Lorsque j’ai lu Twilight pour la première fois, j’ai dévoré les 4 livres les uns après les autres. La tension était telle par moments que je lisais un chapitre en diagonale avant de revenir à son début pour le lire en détails. Ensuite… la magie s’est brisée.

Lorsque j’ai voulu les relire, je n’ai pas pu aller à la moitié du premier. Les défauts que j’y ai trouvé ont complètement anéanti mon plaisir de lire l’histoire.

J’ai retenté plusieurs fois sans succès.

J’ai fini par pouvoir les relire, sans trop rentrer dans l’histoire, en survolant les passages qui m’agaçaient. Ca n’a pas été une lecture agréable.

Et malheureusement, j’ai retrouvé ces éléments que je n’aime pas dans Les âmes vagabondes, et je l’ai abandonné aux deux tiers. Je ne faisait déjà plus que le survoler, et j’ai fini par lire la fin, parce que je voulais savoir comment l’histoire se termine.

Le résumé se trouve comme d’habitude ici. J’ai trouvé l’univers riche et bien construit, les personnages bien décrits, relativement crédibles, travaillés dans leur caractère et intéressants. L’histoire est prenante, même si elle a peut-être un peu de mal à démarrer. Alors, qu’est-ce qui ne va pas ?

On suit toute l’histoire à travers les yeux d’un personnage. Un personnage complexe, un personnage passionnant, un personnage double. Le problème c’est que ce personnage doit se mettre dans des situations pas possible pour fournir au lecteur tous les éléments dont il a besoin pour comprendre toute l’histoire, comme souvent lorsqu’on ne suit qu’un seul personnage au cours d’un roman.

Le problème c’est que ce personnage doit faire preuve d’une déduction incroyable et somme toute peu réaliste pour combler les trous.

Les points communs avec Twilight qui m’ont agacée sont :

– connaître le menu de chaque repas (encore que là on nous épargne la recette ^^ »)

– la dissection permanente des sentiments. Tous les dialogues sont morcelés, quasiment à chaque phrase, pour nous faire part des sentiments du personnage principal, et de ses déductions quant aux sentiments de son/ses interlocuteurs basées sur son/leurs expressions/comportements. Trop de détail tue le détail !

– une hypersensibilité permanente et des émotions totalement transparentes. La moindre phrase est propice à un emportement de joie incroyable ou d’horreur insupportable ou de cœur déchiré. Les sentiments des autres se lisent à livre ouvert toutes les 3 secondes. La moindre œillade, le moindre éclat dans le regard, le plus petit geste est interprété. Sans parler des manifestations physiques : la crainte fait trembler comme une feuille, la colère fait vomir etc.

– le personnage principal s’imagine en permanence qu’on cherche à la tuer.

– le personnage principal s’en prend plein la tête, et ce n’est pas une métaphore.

Jsuis une lectrice difficile en fait ^^ »

Ca m’étonne de m’en apercevoir avec le club de lecture, car il fut un temps où je lisais un livre par semaine et je n’ai pas souvenir d’en avoir abandonné un seul. Je regrette de n’avoir pas retrouvé l’étincelle Twilight, de même que je regrette le temps des Harry Potter dévorés à leur sortie et relus maintes fois ensuite, toujours avec le même plaisir, même si bien sûr la magie de la découverte s’effrite à mesure qu’on connaît tout par cœur.

Mais qui sait ! Cette magie se trouve peut-être dans un des romans du mois prochain ??


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Club de lecture juin 2012 (2) : Les âmes vagabondes

  1. Ca me rassure… j’ai commencé ce bouquin il y a quelques mois, et j’ai calé… du mal à accrocher… ( et d’ailleurs, ca me fait penser que j’étais censée lire la fille de papier pour le club de lecture… mais en ce moment, je lis peu, je blogue peu….)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s