Et le nain, il devient quoi ?

Voilà un moment que je ne t’ai pas raconté la vie trépidante du nain. Pourquoi donc ?

Eh bien parce que c’est un peu compliqué. Je ne peux pas t’annoncer une énorme avancée du genre : il marche. Je ne peux pas non plus te dire qu’il ne se passe rien. Il se passe plein de pitites choses, qui n’ont peut-être l’air de rien, mais qui sont importantes pour lui !

 

Alors en vrac…

 

Il attend toujours qu’on lui dise « à tes souhaits » quand il éternue, et nous fait un grand sourire.

Il tend les bras quand on lui dit « viens ! ». Ca a épaté son papa quand un soir qu’il est rentré quand j’avais le petit sur la hanche, je lui ai dit de tendre ses mains en disant « viens », et que petit bonhomme s’est limite jeté dans ses bras.

Il tend son index vers les gens et les bêtes pour qu’ils viennent le voir. Et ça le fait rire quand ça fonctionne.

Il tient de mieux en mieux sur ses deux jambes et quelques secondes sans se tenir avec les mains.

Il aime mettre des objets dans des boîtes/trous.

Il commence à nous imiter. Son papa lui a montré quoi faire avec une brosse à cheveux, à dents, un gant, une cuiller, la brosse à vêtements …

Il fait plein de syllabes et « parle » tout seul. Mamammmm dadada tata pffffrrtttt baba lalananana crrrrrrrrrr papapa grrraaaaaaaaa (à ton décodeur !).

Il siffle en inspirant/expirant avec la bouche en O.

Il joue et rit tout seul.

Il déplace nos mains pour les mettre là où il voudrait qu’on fasse quelque chose : actionner une poignée qui fait tic-tic, la respiration à la Dark Vador avec son papa, …

Il aime ouvrir et fermer tout un tas de trucs : placards, tiroirs, et faire l’inventaire de ce qu’il y a dedans.

Il fait rouler les voitures.

Il secoue tout ce qu’il empoigne.

Il adore jouer avec les rideaux, sortir sur le balcon, voir le chien courir.

 

Il rit pour tout et rien, il sourit énormément, il câline même parfois. Il reconnaît les gens qu’il voit souvent. Il a peur parfois. Il gronde les jouets qui sont coincés quelque part.

Il nous répond dans son langage.

Il reste souvent allongé quand on le pose dans son lit.

Il tend les objets pour nous les donner, et attend qu’on les lui rende.

Il regarde tout avec curiosité et passion.

Il déteste être allongé sur le dos quand on le change, sauf si il a LE jouet.

Il aime jouer avec l’eau qui coule et avec l’eau tout court.

Il imite le chien.

Il ne râle longtemps que s’il a faim, est fatigué, ou que sa couche est pleine.

Il n’aime pas toujours qu’on lui touche la tête alors il enlève la main qu’on y a mis.

Il aime toujours la comptine Ah ! Les crocodiles.

Il se fait des parcours du combattant avec obstacles à contourner, escalader, passer dessous…

 

Et je suis sûre qu’il manque un tas de trucs.

(Modeste participation à Quoi de neuf les loulous, par Anaïs et Maman Poussinou tous les jeudis.)

Publicités

22 réflexions sur “Et le nain, il devient quoi ?

  1. c’est chouette tous ces petits changements, petites avancées, qui n’ont l’air de rien pour un adulte mais qui sont énormes pour un petit bout en fait. ^^
    Bravo au nain pour tous ses progrès!

    J'aime

  2. Pingback: un Poulet, une Poulette, un Poussin » Quoi de neuf les loulous n° 16 – Poussin aime de plus en plus les Playmobil

  3. Hey dis donc, il en fait des choses le nain !! C’est dingue toutes ces petites choses qui nous semblent anodines comme ça, mais quand on prend le temps de les lister ça en fait beaucoup et on voit bien les progrès réalisés.
    Merci beaucoup pour ta participation !!
    Bisous

    J'aime

  4. Ce sont finalement de grandes avancées dans son développement …
    Je n’ai pas toujours tout noté et je regrette de ne plus me souvenir de quand telle ou telle chose a été acquise.

    J'aime

    • Je comprends, c’est pourquoi j’avais envie de l’écrire, pour me rappeler tout ça. Néanmoins ce n’est pas toujours facile de trouver le temps !

      J'aime

    • Oui voilà j’avais vraiment envie de garder une trace de tout ça. C’est marrant, je pensais que cet article serait peu lu, et finalement il est lu et commenté ^^

      J'aime

    • Oui ! Je ne me lasse pas de le regarder se promener, s’intéresser à tout, travailler ses petites mains etc… (Là tout de suite, il est en train d’ouvrir et de fermer un carton à côté de moi :P)

      J'aime

  5. Mais c’est génial ! Ce sont toutes ces petites choses qui nous être gaga, nous les parents, les voir grandir, apprendre, même la chose la plus insignifiante soit elle. Le mot insignifiant ne convient pas en fait, c’est toujours ÉNORME une nouvelle chose apprise.
    On adore ça et on en redemande ^^

    J'aime

    • Tout à fait !! Ca me fascine de l’observer, et de constater à quel point tout ce qu’on fait si facilement est difficile à apprendre et lui demande effort et concentration. Mais lui aussi il adore et en redemande ^^
      J’ai lu récemment, toujours un livre de J. Toulemonde, une phrase du style « avez-vous remarqué comme les bébés aiment ce qui est compliqué ? »

      J'aime

  6. Pingback: Dis, le chien, tu joues ? « Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s