Face au vide

Il y a eu Twitter, avant ça les blogs, Facebook, des jeux de rôle en ligne, des tchats, la télévision, et probablement d’autres trucs que j’ai oublié.

Aussi loin que je me souvienne je trouve toujours une espèce d’addiction contre laquelle, au bout d’un moment, j’ai voulu me battre. J’ai gagné, et une autre a pris sa place, pour combler le vide.

Alors je me suis dit que je ne combattais pas le vrai problème mais sa conséquence. Je me suis dit que je n’étais pas vraiment une addict de ces trucs-là, mais que je cherchais plutôt à masquer quelque chose, à combler les journées, à remplir le temps libre.

Mais pourquoi ? Pourquoi alors que je cours après ce même temps libre, qu’il me manque pour faire tout ce dont j’ai envie ?

Pourquoi je fais tout ça au lieu de faire ce dont j’ai envie ?

Alors l’autre jour je me suis mise face au vide. J’ai fait bien attention au cours de la journée à pourquoi et comment j’allais vers mes petites addictions plutôt que de faire mes trucs à moi. Je me suis arrêtée et j’ai écouté.

Ca m’a laissé le loisir d’entendre ce qui est d’habitude caché par l’action : la peur.

Paske rêver c’est sympa, c’est confortable, et c’est facile car cela permet de projeter que tout va bien se passer et que ça va nous plaire.

Se confronter c’est autre chose.

Et pourtant je sens bien que tout ce que j’ai envie de faire, des petites choses comme des plus grandes, me correspondent et vont me plaire, mais la peur de l’échec est forte… Peut-être parce que je manque beaucoup de confiance en moi et que le moindre échec est un coup dur qui la met encore plus à mal.

Mais ce n’est pas en faisant l’autruche que ça va aller mieux, bien au contraire. C’est comme ça qu’on construit des regrets. Si je veux prendre confiance il faut au contraire foncer, essayer, rater, ré-essayer, rater, ré-essayer, réussir, et c’est comme ça qu’elle va grandir.

Bon bin… c’est parti ?

(La photo vient de .)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Face au vide

  1. Pingback: “Je me répète mais… | Vaallos est bavarde

  2. Pingback: "Je me répète mais… | Vaallos bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s