Finalement on ne s’en passera pas (mais on a failli) : la chaise haute

Il n’y a pas longtemps je claironnais que On s’en passera : la chaise haute

Petit bonhomme prenait ses repas dans le transat, et c’était presque parfait.

Presque, parce que c’était sans compter deux choses :

– le jeté de biberon par nain n’ayant plus faim. de préférence tétine en bas, histoire de faire une jolie tache sur le canapé

– le vomi penché sur le côté histoire que non seulement le transat mais aussi le canapé en prenne pour son grade.

 

Et un canapé, vois-tu, ça passe moins bien au lave-linge qu’une housse de transat.

 

Et c’est parti pour la chasse à la chaise. Si possible ne coûtant pas un bras. Et avec un harnais 5 points, sans quoi je n’aurais pas le droit de m’en servir avec les enfants qui pourraient passer par chez moi si je deviens assistante maternelle.

 

Je n’aurais pas cru que cette histoire de harnais pourrait être bloquante, et pourtant si…

 

Déjà, on oublie la plupart des chaises simples (type Ikéa), en bois, ou évolutives. La plupart n’ont pas de harnais, ou des harnais trois points. Pareil pour les rehausseurs et les dispositifs qu’on accroche à la table.

 

Reste donc la chaise en plastique.

 

La chaise en plastique qui coûte dans les 150 euros et qui, histoire de faire bonne figure, est souvent assez… euh… moche.

 

Je surfe donc d’un œil critique et désabusé lorsque PAF, la chaise babymoov slim prune me tape dedans (l’œil (‘faut suivre)). J’aime bien le coloris, le prix est abordable en regard des autres chaises, harnais 5 points.

Ca sent l’arnaque !!

 

Je regarde le détail.

Bonne surprise numéro 1 : ultra pliable.

Bonne surprise numéro 2 : siège inclinable.

Bonne surprise numéro 3 : hauteur réglable.

 

Pas d’arnaque alors ? Cool !

 

On attend les soldes pour commander. On n’est plus à une tache près !!

 

Bon alors évidemment, le modèle prune eh ben, je l’ai pas trouvé soldé. Par contre j’ai trouvé un coloris que je n’aime pas beaucoup soldé chez Verbaudet une heure après avoir commandé le modèle prune sur Pixmania. Mais Verbaudet avait déjà écoulé tout son stock.

 

Bien bien. Ceci m’inspire un proverbe : quand ton produit commandé tu auras, de le chercher tu arrêteras.

 

Je choisis la livraison par relais colis et c’est là qu’on commence à rigoler.

 

J’ai choisi relais colis plutôt qu’un transporteur inconnu, après une expérience malheureuse avec… TNT il me semble. TNT qui tente deux fois de nous livrer un colis et nous indique sur son site :

– la première fois, qu’on n’était pas chez nous. Eh ouais. J’avais pas nettoyé la boule de cristal et donc pas pu deviner leur jour de livraison. Et on n’avait pas posé notre semaine de congé. Je sais, on abuse un peu…

– la seconde fois, que le livreur (le même ! y’a son numéro sur le suivi !) n’a pas trouvé notre adresse. Ah bah elle est bien bonne celle-là. On n’a pas déménagé pourtant !!

Et évidemment ils re-livrent pas, alors viendez donc dans notre entrepôt à l’autre bout de la région.

Et pour la petite histoire, on n’avait même pas récupéré le bon colis, on s’est retrouvé avec une xbox au lieu d’un câble à 15 euros (qui était reparti chez Apple depuis belle lurette). Xbox qu’ils nous ont demandé de venir rendre, ce à quoi on leur a (pas) gentiment répondu qu’ils viennent donc la chercher.

 

BREF ! Relais colis, livraison au pressing du coin.

 

Un vendredi matin, sms + mail « votre colis est arrivé ». Youpi !

Je charge le nain dans la poussette et on y va.

La dame n’a rien. Peut-être demain qu’elle dit. Bon…

Le lendemain matin j’y retourne : toujours rien. Peut-être mardi qu’elle dit… Euh oui ça commence bien faire.

 

Retour appartement, je consulte le site de relais colis : « en cours de retour à l’enseigne ». PARDON ??

Je téléphone au service client relais colis, un monsieur charmant au demeurant me dit qu’il ne sait pas ce qu’il s’est passé mais qu’il va se renseigner et me rappeler.

Plus tard dans l’après midi, il rappelle :

« Oui donc ils ont pas livré »

(merci j’avais remarqué)

« Je peux pas avoir plus d’informations, je vous rappelle lundi. Ne vous inquiétez pas, on va retrouver votre colis ».

 

Lundi 17h, toujours rien. C’est donc moi qui rappelle et tombe sur une dame fort mal aimable cette fois-ci…

« Ah bah nan on n’a pas livré, le colis repart et ça annule tout. »

« Euh… et on peut savoir pourquoi ? »

« Nan j’en sais rien. »

« C’est charmant… »

 

Et j’appelle Pixmania……………. Stoïque (aurait-elle l’habitude ??), la dame qui me répond me demande si je souhaite le renvoi du colis (je dis oui), m’indique que cela peut prendre 15 jours (je cache ma joie délirante), et… me préviens que si je reçois un mail m’annonçant que je vais être remboursée, je dois rappeler tout de suite, parce que si la comptabilité valide le remboursement, la commande sera annulée.

 

Ca sent l’œuf pourri.

Ah non pardon, ça, c’est la machine à laver qui refoule dans la baignoire.

 

J’attends…

Et un jour arrive un mail disant:

« On a bien pris en compte votre retour de produit dans la catégorie : refus ».

Mais scrogneugneu j’ai rien refusé, IL EST JAMAIS ARRIVE !!! GRRRR

Je rererappelle…

La dame qui me répond me demande si je souhaite le renvoi du colis (le comique de répétition, tout ça…)… Je demande comment ça se passe si je dis oui…

« Ah bah déjà je peux rien vous garantir y’en a plus qu’une en stock »

« Bon ça va bien, remboursez le produit. Et vous remboursez les frais de port aussi n’est-ce pas ? »

La dame me dit que normalement non, alors elle consulte le site de relais colis pour constater elle-même que le colis n’a jamais été livré, et fait finalement un demande de remboursement des frais de ports également.

(Oui j’aime autant ne pas payer HUIT EUROS une livraison qui n’a jamais été faite, hein).

 

(J’ai bien été remboursée du produit ET des frais de livraison.)

 

Et je re-commande ma chaise chez Amazon via Made in bébé.

Amazon m’envoie un mail « colis expédié via La Poste, arrivera d’ici la fin de semaine. » Ouaiiiiis ! (Oui je suis jeune dans ma tête, je recommande avec insouciance et confiance avec le même transporteur…)

 

Le lendemain, Made in bébé m’envoie un mail « colis expédié via GLS ! » Euh dites donc j’espère que vous envoyez pas deux fois hein… Je clique sur le lien de suivi de colis GLS… qui m’annonce que le colis a été livré début décembre à Montpellier et qu’il faisait dans les 300 grammes.

Ahahahahahahahaha.

J’envoie un mail………………………………

 

Avant même d’avoir une réponse, le transporteur sonne à ma porte et me livre LE GRAAL !!!

 

YOUPIIII ON A LA CHAIIIIISE !

 

Y’a rien de tel que de savoir qu’on va avoir quelque chose pour qu’il vous manque. D’ailleurs c’est simple, depuis la commande il y a eu je ne sais combien de vomi sur canapé, et même un biberon déversé dessus.

 

Allez je te parie qu’il n’y aura rien de renversé maintenant qu’on a la chaise mais je m’en fiche, on l’a : NA !!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions sur “Finalement on ne s’en passera pas (mais on a failli) : la chaise haute

  1. Désolée, mais le comique de répétition m’a fait pleurer de rire (oui et puis je suis une peu fatiguée aussi faut dire). Bon tout est bien qui finit bien, mais ils ont bien joué avec tes nerfs.
    Et dès à présent je vais appliquer ton dicton, qui dit de plus chercher une fois qu’on a commandé…

    J'aime

    • Ouiouiouioui très important le dicton pour pas se faire des nœuds à la tête à coup de « si » et de « j’aurais du » !

      Contente d’avoir égayé ta soirée 😀

      J'aime

  2. Pingback: On a testé la chaise haute Babymoov | Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s