Prison break ! L’évasion du nain, saison 2 et 3

Comme tu le sais (Prison break ! L’évasion du nain), le nain aime sa liberté. Il la chérit, il l’honore, il en profite.

Il agrandit donc son espace, en rampant et à quatre pattes, à la recherche de… euh de quoi d’ailleurs ?? Mystère !!

Voilà qu’un lundi (le 2 janvier, si tu veux tout savoir), en fin de journée, le nain s’éveille de sa troisième sieste et appelle sa maman de son délicat « J’M’ENNUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE VIENS M’CHERCHEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER » (j’ai un traducteur mon nain -> adulte intégré maintenant).

Et voilà que je le trouve hors de sa gigoteuse.

Bon.

Bien.

Vérifions la température du nain en touchant ses guibolles à l’air libre : pas froides, ouf. Il a du beaucoup bouger en fin de sieste et faire sauter les pressions.

Je prends mon petit bonhomme dans les bras, et… bah ?? Le body est déboutonné aussi ??

Et là j’ai peur, vois-tu.

Parce que les couches, elles sont à bouton aussi.

Mais je vais faire comme si j’avais oublié.

Aujourd’hui, mon petit bonhomme a agrandi encore son espace de jeu. Car la chambre c’est bien sympa, mais on commence à avoir visité les coins, et même l’intérieur des placards.

Et comme la porte était ouverte, il a rampé/quatre patté vaillamment vers la sortie, a pris un virage serré vers la gauche direction !! Les toilettes !

Il faut dire qu’il n’a encore jamais visité cette pièce, alors il voulait voir !

Les toilettes c’est joli. C’est tout blanc, il y a un chouette tapis, et un… tiens c’est quoi ça ? Maman, pourquoi tu veux m’empêcher de jouer avec ???

Parce que « ça », mon fils, c’est ce qu’on appelle communément un balai à chiottes, avec de la javel au fond du petit bac pour que, tu vois, ça soit à peu près vaguement hygiénique.

Je te remercie, au passage, de l’avoir renversé sur le tapis (j’ai manque de rapidité sur ce coup-là !), vu que ce matin encore, j’hésitais à le laver.

Ce sont des jours comme ça où je regrette de n’avoir pas une caméra qui tourne dans un coin, pour enregistrer les petits cris de ravissement de mon fils, et son visage stupéfait lorsque l’objet a chuté devant son nez.

Bon, mais… mon balai… Je le fixe au mur maintenant ? :/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s