La dernière fois que…

Les enfants c’est la vie. La vie qui se perpétue. La nouvelle génération. Les enfants remplacent ceux qui partent et bouclent le cercle de la vie.

Lorsque quelqu’un s’en va, et dans la douleur encore plus, les regards et les cœurs se portent sur les enfants. Pour trouver du réconfort, pour trouver de l’espoir.

L’espoir qu’une vie meilleure les attend. L’espoir qu’une fin pareille leur sera épargnée. L’espoir qu’ils n’auront pas à veiller quelqu’un et à espérer la délivrance pour cette personne.

Une génération doit laisser place à une autre. Et lorsque nos ainés s’en vont, on sait que notre tour approche. Et on a envie de serrer ces enfants très fort sur notre coeur.

Je ne saurais vous dire ce matin à quel point ce qu’on peut infliger aux personnes âgées ou aux malades m’écœure. Je ne saurais vous dire à quel point j’ai besoin de sentir mon petit garçon, de le voir vivre, bouger, sourire. Je ne saurais vous dire à quel point je voudrais le protéger de tout ça.

(Image extraite de cette page.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s