Mes règles de vie (2)

Je t’en parlais ici, j’ai un ptit tableau près de mon bureau qui me rappelle mes règles de vie.

Sur un tableau parce que j’ai tendance à être assez éparpillée et à ne pas avancer. Je réfléchis à un problème, j’en tire une conclusion, j’essaie d’appliquer la solution, mais en parallèle je réfléchis à un autre problème et j’oublie un peu ce que j’étais en train de modifier au profit d’autre chose.

Du coup je passe beaucoup de temps à cogiter, me remettre en question, trouver des solutions et… ne pas les appliquer… et retomber dessus quelques semaines plus tard.

Tu avoueras qu’il y a plus efficace.

 

Depuis la dernière fois j’en ai rajouté. Et comme j’ai rempli le tableau je dois m’arrêter là et ne pas en mettre d’autre avant de pouvoir en effacer (soit parce que j’ai réussi à les intégrer, soit parce qu’elles ne me correspondent plus). (Paske mon mari il dit non, t’as pas le droit d’effacer pour tout réécrire en plus petit, quand y’a trop de règles, ce n’est plus tenable :P)

 

Ne pas me mettre dans le pétrin

 

Exemples typiques en vrac :

– je n’ai pas pris le temps de renouveler ma carte d’identité, ce qui a repoussé de près de deux mois l’envoi d’un dossier important ;

– je n’ai pas fait toutes les séances de kiné prescrites pour mon dos ;

– je prends mes RDV à la dernière minute ce qui fait que les jours/horaires sont souvent peu arrangeants ;

– je traîne le soir à ne rien faire au lieu d’en profiter pour me coucher tôt alors que j’ai tellement besoin de sommeil ;

– je prépare mes affaires à la dernière minute, donc dans le stress ;

– après avoir mis des mois (et même en fait des années) à demander une nouvelle carte vitale (la mienne ne pouvant plus se mettre à jour depuis la fin de mes études…), j’ai perdu la nouvelle, et ai mis à nouveau très longtemps avant de faire la déclaration de perte. Résultat, des tonnes de feuilles de soin, et des frais à avancer (sans parler des timbres et des aller-retour à la poste) ;

Etc etc…

De manière générale j’ai un mal fou à faire des trucs pour moi, et je pratique beaucoup l’auto-punition.

 

Ne pas comparer mais décrire

 

Ca c’est un peu la philosophie Mentat (voir les livres Dune). Mettre de côté l’affect, et entre autres la comparaison, au profit des faits. Ca rejoint beaucoup le point « Ne pas culpabiliser, mais raisonner). Garder la tête froide et le maximum de recul.

En l’occurrence, cela évite de tomber dans les « mais machin fais ça mieux que moi », au profit de « machin semble mieux s’en sortir, vérifions si c’est vraiment le cas, et étudions pourquoi/comment ».

 

Ecouter le corps

 

Difficile de vous résumer mon histoire personnelle en quelques lignes.

S’il me reste des lecteurs à ce paragraphe, j’aimerais autant ne pas les faire fuir avec un pavé 😀

On va donc dire que mon historique familial et sportif m’a rendue accroc à quelques idées fortement liées entre elles, dont voici quelques exemples : les limites de craquage du corps sont souvent bien plus loin qu’on ne les pense ; il faut rentabiliser au maximum son temps/ses journées ; on ne se repose/prend du temps libre que si on l’a mérité/toutes les tâches sont terminées (autant dire : jamais) ; …

 

Et puis avec l’hypothyroïdie (voir C’est pas toi – ça va passer et Je suiiiiiis malaaaaaaaaaadeuuuuuhhh) je me suis dit tiens, et si je me mettais plutôt au rythme de mon corps au lieu de le pousser à bout.

 

Eh bien, c’est tellement bon o_O

Se reposer quand le corps le réclame et non quand on estime l’avoir à peu près mérité (ou juste paske c’est l’heure d’aller se coucher).

Faire les choses à mon rythme (à savoir en ce moment limace anémiée) et du coup n’en pas ressortir rétamée.

Etre plus en forme au moment où bébé se réveille et pouvoir en profiter beaucoup plus, beaucoup mieux.

 

Oh bien sûr il ne s’agit pas de tomber dans l’excès inverse. Mais le plus « drôle » dans tout ça c’est que finalement, en faisant les choses à mon rythme ou quand je le peux, non seulement je suis moins HS, mais j’ai aussi meilleur moral et….

j’en fais beaucoup plus dans la journée !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s