La première fois que… on a mangé du nain (« sponso »)

Ca y est on a craqué, il pleurait trop, on l’a mangé !!!!

 

NON MAIS CA VA PAS LA TETE ????

 

Allez, je te raconte.

 

Il était une fois, un site qui s’appelle Mangez-moi.

Ce site, par le biais d’une fort aimable Leila, m’a contactée afin de me proposer un échange de bonne guerre : une impression (comprendre : reporter une photo sur un support mangeable, à appliquer sur un gâteau) contre un article.

D’où le « sponso » dans le titre de l’article. C’est un article sponsorisé dans le sens où je ne suis pas à l’initiative de l’idée de cet article, mais avec des guillemets parce que je ne touche pas d’argent pour l’écrire.

 

Car tu vois, Mangez-moi m’a bien cernée. Le bon plan, avec la Vaallos, c’est de lui proposer à manger 😛 😛

 

Alors, comment ça marche, ces histoires d’impressions ?

 

Eh bien tu vas sur le site (que ça fait un peu trois fois que je te mets le lien, alors si t’as pas encore compris, hein, bon !), et tu passes ta commande avec une zolie photo de ton nain, ou de ce que tu veux d’ailleurs (une photo assez claire sinon ça ne ressortira pas bien sur l’impression), tu choisis un format rond ou rectangulaire, et ensuite, tu montes une tente devant ta boîte aux lettres et tu attends.

 

Et un beau jour, tadaaaaaa :

Tu reçois une lettre (oui au format lettre, tout simplement !) dans ta boîte. Oh ! Le joli nain à croquer !

 

Et là tu regardes d’un oeil torve ton gâteau au chocolat, que t’en as fait DEUX paske tu savais que tu arriverais pas à attendre que la lettre arrive avant d’en manger :

Tu remarques comment on n’est trop pas des pros de la présentation, hein, c’est direct dans le plat. Bah oui, les autres gâteaux que je fais, ils se prêtent pas du tout au test (une impression de taille quasi-A4 ça se met difficilement sur des madeleines ou un quatre quarts, on est d’accord ?). Et lui, ben, tu peux le beurrer, le fariner autant que tu veux, au démoulage, il ressortira toujours en miettes. Donc direct dans le plat.

 

Et comme on est vachement réfléchis, on a demandé une impression rectangulaire pask’on n’a pas de plat rond.

Mais.

On n’a pas de plat rectangulaire non plus.

 

Donc Mari a fait du découpage savant de nain (et de la surveillance de sa femme pour qu’elle ne mange QUE les chutes d’impression sucrée… Ahem) :

 

Et hop un beau nain tout sucré et chocolaté à déguster !!

 

Voilà donc tu peux manger, selon ton humeur :

– ton nain parce qu’il pleure tout le temps et que t’en peux plus

– ton voisin qui rentre bourré tous les soirs et se trompe de porte, et tu te fais un plaisir de le massacrer au couteau

– ton nain parce qu’il est à croquer et que tu ne peux pas croquer le vrai pour de vrai

– ton paysage favori, pour le garder en toi bien au chaud près de ton ptit coeur 🙂

 

Tu vois, en fait, Mangez-moi, c’est super poétique !

 

Et si tu es sage, et que mon billet leur a plu, je pourrai même te faire gagner une impression dans quelques temps !

 

Sinon, pour la petite histoire, à la base on devait manger le nain entre amis le week-end dernier, mais on s’est un peu lâchés sur la raclette alors………… On a tout le gâteau pour nous deux ^^

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion sur “La première fois que… on a mangé du nain (« sponso »)

  1. Pingback: Toi aussi, croque ton nain ! (Concours) | Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s