Qui est-ce version bébé

Quand j’étais petite jeune enfant, je jouais souvent à « Qui est-ce ? ». Je jouais même parfois toute seule. J’avais établi un scénario que chaque joueur (à savoir donc moi, et… moi… C’est cool pour gagner tout le temps) suivait à la lettre, avec les questions à poser, en fonction de la réponse précédente.

 

Bah avec bébé c’est un peu pareil. Tu te fais un scénario, et tu l’enclenches dès qu’il y a un cri. Les différences principales sont :

– le taux de stress, fortement changeant en fonction de la durée et de l’intensité des cris, de ton avancée dans le scénario (surtout si tu l’as terminé sans trouver), de ta fatigue, …

– le fait que ton partenaire NE REPOND PAS quand tu lui poses une question ;

– tu as des outils pour enquêter et trouver le coupable ;

– le champ de réponses/solutions varie avec l’âge. Au début tu as, en gros, manger, dormir, j’ai mal. Ensuite tu ajoutes je veux de la compagnie, je veux des câlins, je veux monter sur la chaise, je veux en descendre, je veux mon doudou, je veux [liste de tous les objets contenus dans ton chez-toi], ………..

 

Voici quelques exemples.

 

En fonction du cri, tu vas attendre un peu (pour avoir plus d’information). Silence = fausse alerte, fin de la partie, tu as gagné. Re-cri = cherche encore.

 

Par exemple tu testes la faim, en lui mettant un doigt (propre, de préférence, mais c’est toi qui vois) sur les lèvres, pour voir s’il te le mange ou pas.

ATTENTION PIEGE : s’il le mange, ce n’est pas nécessairement qu’il a faim, ça peut être qu’il a mal et qu’il a envie de téter un truc pour se calmer. Donc là, soit tu tentes directement le biberon (tu as le droit de t’aider d’une montre pour savoir depuis combien de temps il n’a pas mangé), soit tu essaies de le ruser (avec une tétine, un doigt, bref un truc à téter qui ne donne pas de lait. S’il a faim, il va vite t’expliquer qu’on ne la lui fait pas, ou en tout cas, pas trop longtemps).

S’il ne le mange pas, cherche encore.

 

Tu as le droit de t’aider de ton museau. Ton museau est équipé de :

– zyeux, pour voir le ptit reflux couler sur le menton. En général là tu as à la fois gagné et perdu. Gagné paske t’as trouvé, perdu pask’il est fort possible que les cris soient compliqués à arrêter ;

– nez, pour sentir cette délicate odeur montant de la couche. Si en plus, ton nain arrête de crier quand tu le poses sur la table à langer, tu as gagné. Et un peu perdu aussi paske bon, c’est pas le moment le plus jouissif de ta journée non plus. Sauf si ton bébé te sourit et là, ton nez, tu l’as oublié, tu t’en fouuuuuuuuuus ;

– oreilles : non, ça, c’est bon, t’as bien compris qu’il crie ;

– en option cheveux qui pendouillent : là c’est l’erreur fatale, hein, avant de se pencher sur le berceau on s’assure que ce genre de choses (tu sais, avec des nerfs au bout) ne pendouillent pas à portée des petites mains.

 

Allez, amuse-toi bien 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s