La blogosphère, c’est super

Notez la rime d’une richesse incroyable.

 

Lorsque j’ai commencé ce blog, j’avais plusieurs objectifs.

 

Celui de partager mon ressenti de la grossesse et de la vie de maman. Chaque femme le vit différemment, que ce soit physiquement ou moralement. Je trouve que le nombre de témoignages qu’on peut trouver sur internet est une vraie richesse, car cela nous sort des clichés. Je souhaitais ainsi proposer mon point de vue, pour que des futures mamans se disent ah tiens, ça peut être comme ça, si ça m’arrive je ne serai pas surprise, pour que des mamans actuelles puissent se dire ah cool, je ne suis pas la seule à penser comme ça, et au passage puisse me rassurer aussi.

 

Celui d’évacuer. L’écrit a je trouve un grand pouvoir de libération. Que ce soit dans l’humour ou dans les larmes, quand j’écris mes articles, j’ai l’impression de faire le point, de mettre mes idées au propre, de m’en débarrasser parfois, de prendre du recul également.

 

Celui de rencontrer. Quand je lisais d’autres blogs et voyais les commentaires, ça me faisait envie. J’ai passé une grande partie de ma grossesse à la maison et les contacts humains me manquaient.

 

Mais je dois dire que je ne m’attendais pas à autant de soutien. Que ça soit dans l’épisode allaitement ou dans celui du blues, tout ce que vous m’avez écrit m’a fait énormément de bien. Des conseils, des témoignages, des encouragements, des mots adorables, et jamais de jugement.

 

Donc même si je le dis dans presque toutes mes réponses à vos commentaires, je lance ici un grand merci global, pour vos petits mots, vos idées, vos conseils, vos remarques. Vos réponses quoi ! Vous m’aidez beaucoup à traverser le « tunnel de la loose » (copyright Mère Bordel).

 

J’espère continuer à partager les hauts et les bas de la vie avec bébé, pour essayer d’apporter ma petite pierre à l’édifice, pour casser les idées reçues, pour continuer de dire qu’il y a des moments géniaux avec bébé, qu’il y en a aussi des difficiles, qu’on reste des humaines, qu’on a le droit et même le devoir de ne pas être parfaites, qu’on peut dire qu’on ne kiffe pas chaque minute et que ça ne fait pas de nous des mères abominables.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 réflexions sur “La blogosphère, c’est super

  1. Pingback: Le blues, la suite | Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s