Elle est pas belle ma couche lavable ?

Oui, bon, c’est une question de goût, hein…

Et puis c’est la première, un prototype, et jvais changer pas mal de choses.

Alors déjà, POURQUOI diantre les couches lavables ?

D’une part pour l’économie assez monstrueuse : comptez entre 2 et 3 000 euros de couches jetables de la naissance à la propreté. Et en décidant de faire moi-même les couches, j’en ai eu pour… 250 euros de matériel, et il faudra à peu près autant pour la lessive, soit 500 euros de la naissance à la propreté.

D’autre part pour l’écologie paske j’aime pas faire plein de déchets.

Pour l’économgie, quoi !

Je ne suis pas non plus une acharnée, une extrémiste, des jetables il y en aura aussi, pour les grosses sorties, les weekends, les vacances sans machine à laver.

J’ai opté pour les modèles dits « tout en un », avec comme on le voit vaguement sur la seconde photo, une ouverture permettant de glisser un tissu absorbant.

Jvais pas vous faire un cours sur la couche lavable, car même si j’explique vénérablement bien (ouais je me la pète, mais ‘faut dire qu’expliquer ça a un peu été mon métier pendant plus d’un an), y’a des sites qui le font déjà, donc on va pas réinventer la roue non plus.

Premier problème : le choix des matériaux !

Là on a un kit d’essai. L’extérieur c’est du « PUL », en gros une sorte de plastique doux hyper-imperméable, léger et doux. On a testé, en versant simplement un bon verre d’eau dessus, et c’est plutôt rassurant pour la literie et les futurs vêtements.

L’intérieur c’est de la « micro polaire » (me demandez pas pourquoi ‘micro’), et là ça se corse. Théoriquement ça fait un effet au sec : l’urine passe au travers et laisse la polaire sèche (et tout est absorbé par le tissu glissé dans la poche). Bon. On a testé. Vous êtes déjà sortis sous la pluie avec un pull en polaire ? Ben pareil. La pluie met un moment à passer mais une fois qu’elle l’est, z’êtes trempés.

L’eau versée est donc restée pendant une bonne minute au-dessus du tissu. Et là on tremble, pask’au premier mouvement du bébé, ça va couler par les jambes, obligé. Tout d’un coup pouf la flaque passe au travers, en laissant la polaire absolument trempée.

On va donc se les tenter en PUL avec du coton (bio) éponge (comme une serviette hein). Et puis dans la poche un tissu à base de bambou pour ajouter de l’absorption.

Et puis des boutons pression plutôt que du scratch, paske la pression c’est joli ça met de la couleur, c’est solide, c’est plus chiant à mettre, et donc plus chiant à retirer, ça évite que petit bout se l’enlève tout seul comme un grand (je vous laisse imaginer les conséquences).

Deuxième problème : le bidou !!

Comme je réfléchis vachement je me suis dit que je ferais ça le dernier mois, quand bébé risque plus grand chose, quand tout l’indispensable sera prêt, quand j’aurai plein de temps, quand je serai en super forme (ouais pask’au troisième trimestre on dort trop bien qu’ils disaient). Voilà. Maintenant essayez de manipuler 2,5 par 6 mètres de coton super lourd, avec un bidon d’1m10 de diamètre (BORDEL pourquoi j’ai encore mesuré ????) et des contractions tout le temps.

Ensuite vous prenez le même bidon, vous le mettez devant une table avec une machine à coudre, le bon air penaud du « oups, mais elle est trop loin ma machine maintenant », et vous prenez une photo pour faire rigoler les copines !!

Mais j’y arriverai, hein. Hier j’ai découpé UNE couche dans le PUL. A ce rythme-là j’aurai fini dans… euh… à peu près trois mois 🙂 🙂 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions sur “Elle est pas belle ma couche lavable ?

  1. Ah mais là je t’admire carrément !! Tu veux utiliser des couches lavables et EN PLUS les faire toi-même !! Je suis soufflée.
    Je vais tenter les couches lavables je pense, mais je vais les acheter (sais pas coudre !) et les utiliser en alternance avec les jetables. En tout cas chapeau !!
    PS : on veut bien la photo de ton bidou devant la machine à coudre !^_^

    J'aime

  2. Salut, je viens de découvrir ton blog et je te remerci pour tout tes avis sur les couches lavables,

    En projet bébé pour nous, je songe vraiment aux couches lavables, que j’aimerai faire moi même, je vais me commander un kitt sur tiloudou deja pour essayer avant d acheter du tissus ^^

    je repasserai lire tes autres articles.

    a+++

    Aude

    J'aime

  3. Pingback: En image ! « Vaallos est bavarde

  4. Pingback: Elle est pas belle ma couche lavable deuxième génération ? « Vaallos est bavarde

  5. Pingback: Couches lavables maison : un second bilan | Vaallos est bavarde

  6. Pingback: Couches lavables faites maison, mais pas que | Vaallos est bavarde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s